GNOD

GNOD / United Kingdom

En accord avec Swamp Booking.

Avec plus de 10 ans de carrière au compteur, Gnod reste un groupe dont la discographie tout aussi pléthorique qu’imprévisible divise toujours. Mystère impénétrable pour d’uns, génies visionnaires pour d’autres. En revanche, tous les avis convergent après avoir assisté au moindre concert du collectif de Salford, en périphérie de Manchester: sur scène, cette bande de cinglés est une vraie machine de guerre qui distribue les missiles sans compter.

Pour son versant studio, Gnod n’a jamais facilité la tâche des néophytes qui chercheraient la porte d’entrée idéale d’une production qui est à la base du burnout du gestionnaire des serveurs de Discogs : une bonne trentaine de sorties répertoriées à ce jour dont un paquet de CD-R confectionnés à la main qui se refilent à la sauvette pendant les concerts. A cela s’ajoutent de multiples splits avec des artistes aussi variés que respectables (White Hills, Shit & Shine, Surgeon, etc.) et une brouette de side projects qui garnissent l’épais catalogue du label qu’ils ont créé pour l’occasion : Tesla Tapes. L’histoire m’en voudrait de passer sous silence les collaborations avec le mythique batteur de This Heat Charles Hayward pour son projet Anonymous Bash ou le tout récent Temple ov BBV, qu’ils partagent avec les Néerlandais de Radar Men From The Moon. Bref : ces gens ne se reposent jamais.

Leur dernier album, "Easy To Build, Hard To Destroy" est sorti en Mai 2021 chez Rocket Recordings!

Upcoming Shows